Découvrez Las Ramblas à Barcelone

Las Ramblas ou La Rambla de Barcelone sans doute l’endroit le plus connu de la ville. Allant de la Plaça Catalunya au Port Vell et délimitant les quartiers De Raval et du Gotico, Las Ramblas est sans doute la rue la plus animée de Barcelone.

Elle est bordée de petits commerces, restaurants, boutiques. Pour vos vacances à Barcelone, c’est vraiment un lieu incontournable.

Que voir sur Las Ramblas ?

RAMBLA

Si vous voulez passer vos vacances à Barcelone en plein centre-ville, choisissez la zone de Las Ramblas. En effet, vous pouvez trouver un appartement pas cher à Barcelone tout en étant au plein coeur de la ville.

Charlot

Sur Las Ramblas, vous trouverez de quoi vous restaurer, boire un verre, manger des tapas et aussi de quoi vous divertir. La Rambla Barcelone est un endroit idéal pour passer des vacances en famille a Barcelone avec des enfants. En effet, de nombreux artistes et magiciens y sont présents. Vous trouverez aussi le musée de Cire, la Boqueria, le célèbre Bar el Bosc de les Fades.

La Boqueria

Mercat de la Boqueria

La Boqueria est l’un des plus grands marchés d’Europe, il représente un réel plaisir pour tous les sens. C’est un des marchés les plus renommés que vous devez absolument visiter pendant votre séjour. La Rambla (ou Las Ramblas) est séparée en plusieurs Ramblas :

  • La première est La Rambla des Canalettes avec sa fontaine.
  • Ensuite en descendant vers le Port Vell, vous trouverez la Rambla des Études qui doit son nom à l’université qui s’y trouve.
  • Puis se trouve la Rambla des Fleurs, c’est là que se trouvent tous les vendeurs de fleurs de la Rambla.
  • La Rambla des Capucins doit son nom au couvent des capucins qui s’y trouvait.
  • Enfin la Rambla de Saint Monique en bas de la Rambla Barcelone près du Port Vell porte le même nom que la paroisse Saint Monique Barcelone qui s’y trouve
  • Il y a aussi la Rambla Catalunya plus au nord

Le seul inconvénient de la Rambla Barcelone sur lequel vous devez être mis en garde est les pickpockets qui sont nombreux puisque c’est l’avenue la plus touristique de Barcelone.

Histoire des Ramblas de Barcelone

Jusqu’en 1854, année à laquelle Barcelone brisa le cercle des ses murailles, la ville ne représentait que l’hexagone de l’enceinte du XVe siècle, qui correspond aujourd’hui à la vieille ville, délimitée par la Ronda de Sant Pau, la Ronda Sant Antoni, la Ronda Universitat et la Ronda Sant Pere, le Passeig de Lluís Companys, l’Avinguda del Marquès de l’Argentera, le Passeig de Colom et l’Avinguda del Paral·lel. La Rambla, autrefois seule voie large du centre-ville, était un ancien torrent qui, selon la croyance populaire, tire son nom de l’arabe « ramla », qui signifie « sable ».

Au début du 18e siècle, un chemin bordé de couvents et de murailles longeait encore le torrent. En 1704, des maisons commencèrent à être construites dans l’espace occupé par les murailles (autour de la Boqueria) et des arbres furent plantés. La partie des murailles qui jouxtait Drassanes (chantiers navals) fut démolie en 1775 ; quelques années plus tard, la rue fut urbanisée et cette partie de la Rambla transformée en promenade.

Cette voie singulière, de bout en bout, depuis la Plaça de Catalunya au pied du monument dédié à Christophe Colomb, porte cinq noms qui la caractérisent : tout d’abord, celle que l’on appelle Rambla de Canaletes, du nom de la fontaine Font de Canaletes qui s’y trouve depuis des temps immémoriaux ; selon le dicton populaire, celui qui boit de l’eau à cette fontaine revient toujours à Barcelone.

Le tronçon qui suit s’appelle Rambla dels Estudis et tire son nom d’un bâtiment construit vers le milieu du XVe siècle : l’Estudi General, ou Universitat ; cette université fut supprimée par Philippe V et le bâtiment devint une caserne, démolie en 1843.

Continuez en descendant vers la mer et vous arrivez à la Rambla de les Flors (également baptisée Rambla Sant Josep du nom de l’ancien couvent de Sant Josep). Au XIXe siècle, c’était le seul endroit de la ville où on vendait des fleurs ; aujourd’hui c’est une promenade unique en son genre.

Le tronçon suivant est la Rambla del Centre, également connue sous le nom de Rambla dels Caputxins en raison de l’ancien couvent des frères capucins qui se trouvait dans ce quartier.

Vous arrivez finalement au dernier tronçon, la Rambla de Santa Mònica, vestibule du port, où se dresse la paroisse qui lui donne son nom et qui fut, à l’époque, le couvent des augustins déchaussés.